Humour

Trois soeurcières - Terry Pratchett

Trois soeurcieres - Terry PratchettTerry Pratchett est né en 1948 dans le Buckinghamshire ; nous n'en savons pas d'avantage sur ses origines, ses études ou sa vie amoureuse. Son hobby, prétend-il, c'est la culture des plantes carnivores. Que dire encore de son programme politique ? Il s'engage sur un point crucial : augmentons, dit-il, le nombre des orangs-outans à la surface du globe, et les grans équilibres seront restaurés. Voilà un écrivain qui donnera du fil à retordre à ses biographes !

Sa vocation fut précoce : il publia sa première nouvelle en 1963 et son premier roman en 1971. D'emblée, il s'affirma comme un grand parodiste. Mais le grand tournant est pris en 1983. Pratchett publia alors le premier roman de la série du Disque-Monde, brillant pastiche héroï-comique de Tolkien et de ses imitateurs.

Terry Pratchett a été anobli par la reine en 2008, et a reçu de nombreuses récompenses pour son œuvre.

Ses autres romans : Il y en a trop (plus d'une trentaine !) pour que je puisse les citer :)

Nombre de pages : 286 pages

Prix : 6,10 €

******

Le vent, l'orage et les éclairs... Tout cela dans l'horreur d'une profonde nuit. Une de ces nuits, peut-être, où les dieux manipulent les hommes comme des pions sur l'échiquier du destin. Au coeur des éléments déchaînés luisait un feu, telle la folle dans l’œil d'une fouine. Il éclairait trois silhouettes voûtées. Tandis que bouillonnait le chaudron, une voix effrayante criailla : "Quand nous revoyons-nous, toutes les trois ?" Une autre voix, plus naturelle, répondit : "Ben, moi j'peux mardi prochain." Rois, nains, bandits, démons, héritiers du trône, bouffons, trolls, usurpateurs, fantômes, tous sont au rendez-vous. Shakespeare n'en aurait pas rêvé autant. Ou peut-être que si ? Mais l'avantage du roman par rapport au théâtre c'est que l'on peut s'autoriser beaucoup, beaucoup plus de personnages. Et même le ravitaillement en vol d'un balai de sorcière !

******

D'après tout ce que j'ai entendu, Terry Pratchett est un auteur incontournable qu'il faut absolument avoir lu pour pouvoir mourir en paix. Maintenant que c'est chose faite, je confirme, tu DOIS lire un de ses livres (et ne viens pas me dire qu'il n'y a pas assez de choix) !

Cet auteur est vraiment extra, je me suis marrée du début à la fin, il a toujours LA petite phrase pour nous faire sourire, et ce même dans les pires situations. J'avais commencé à noter toutes les pages drôles dont je pourrais mettre un extrait dans cet article, mais quand je me suis rendue compte que je notais une page sur deux, j'ai décidé d'arrêter.

Je ne trouve pas les mots pour te dire à quel point ce livre est génial, alors je vais commencer par t'en faire un résumé.

Trois soeurcières est le sixième tome des Annales du Disque-Monde, un monde imaginaire plat et circulaire soutenu par quatre éléphants, eux-mêmes juchés sur la carapace d'une grande tortue, qui se déplace dans le cosmos. Eh ouais, rien que ça. Et en plus, il y a de la magie, des fantômes, des trolls, des sorcières, des nains, des rois, et surtout, beaucoup d'humour et d'ironie ! Ça te donne pas envie de le lire ça ?

Mémé Ciredutemps, Nounou Ogg et Magrat Goussedail sont trois sorcières qui, normalement, ne se mêlent jamais des histoires des gens "normaux". Pourtant, elles se retrouvent embarquées bien malgré elles dans une histoire de régicide qui va les sortir de leur petit train-train quotidien.

L'un des thèmes principaux de cette histoire est le théâtre. Il y en a énormément, et je dirais même que c'est un élément clé de l'histoire. J'ai d'ailleurs adoré le moment où Mémé Ciredutemps assiste pour la première fois à une pièce et ne comprend pas que ce qui est joué n'est pas la réalité, ce qui donne des dialogues à mourir de rire !

Je trouve d'ailleurs que l'humour de ce roman rappelle par moment l'humour un peu absurde des Monty Python (mais en moins exagéré peut-être).

Bon après, l'histoire en elle-même est plutôt banale, mais ce qui est intéressant dans ce livre, c'est vraiment les situations cocasses et les dialogues génialissimes entre les personnages, qui m'ont fait rire du début à la fin !

Je ne vais pas faire un article de trois mètres de long pour ce livre car une fois qu'on évoque l'histoire et l'humour omniprésent, l'essentiel est dit. Je te laisse découvrir le reste par toi-même :)

******

" "C'est une honte ! lâcha sèchement Mémé. Et le pauvre mort qu'est toujours là, par terre !"

Magrat jeta un regard implorant à Nounou Ogg, laquelle mastiquait une pomme et observait la scène d'un oeil d'expert scientifique.

"Moi, m'est avis, dit-elle lentement, m'est avis que tout ça, c'est du chiqué. Regardez, il respire toujours."

Les autres spectateurs, qui avaient à présent conclu que le commentaire faisait partie intégrante de la pièce, considérèrent comme un seul homme le cadavre. Qui rougit. " (p. 37)

******

" "Vous... vous n'allez pas m'obliger à y retourner, n'est-ce pas ? demanda-t-il ?

- Hein ?" fit le duc. Il eut un geste irrité. "Non, non, dit-il. Aucunement. Passez donc chez le bourreau en partant, voyez quand il peut vous prendre." " (p. 66)

******

"Son cou, ses doigts, ses bras portaient à eux tous assez d'argenterie pour forger un service de table au grand complet (...). Sous une certaine lumière et un angle bien choisi, Magrat n'était pas sans attraits. (...) Elle se redressa, se tourna d'un côté, puis de l'autre. Les amulettes, bijoux magiques et bracelets cabalistiques accumulés un peu partout sur son anatomie s'entrechoquèrent ; il aurait fallu qu'un ennemi éventuel fût aussi sourd qu'aveugle pour ne pas remarquer qu'une sorcière approchait." (p. 120)

******

Terry PratchettConclusion : Un incontournable de la littérature satirique, où l'on retrouve tous les ingrédients d'un bon roman fantastique (avec indéniablement une touche d'humour en plus, qui manque d'ailleurs cruellement à certains romans fantastiques) des personnages très drôles et attachants et une histoire qui, pour une satire, tient carrément la route.

Kaamelott, Livre I, deuxième partie - Alexandre Astier

Kaamelott, livre I, deuxième partieAlexandre Astier, né en 1974 à Lyon, musicien de formation et également acteur, compositeur, réalisateur, monteur, scénariste, humoriste et écrivain, a rencontré un succès phénoménal dès 2005 avec Kaamelott, dont il est à la fois le créateur, le scénariste, le réalisateur et l'acteur principal.

Nombre de pages : 316 pages

Prix : 5€

******

"Parce que les dieux lui ont confié la mission sacrée de retrouver le Graal, Arthur, devenu roi incontesté de Bretagne en retirant Excalibur de la pierre, a réuni autour de la Table ronde, à Kaamelott, les plus preux chevaliers de son temps : Lancelot, Perceval, Karadoc, Bohort, Yvain, Gauvain, et d'autres. Malgré cela, la quête piétine depuis plusieurs années..."

******

Dans ce deuxième tome, qui reprend le chapitre II du livre I de Kaamelott (= la saison 1), on retrouve les boulets chevaliers de la Table Ronde, et le livre est illustré cette fois par la reine Guenièvre.Perceval-Karadoc

En plus de retrouver les dialogues de la série, on a la chance, dans ce tome, d'avoir trois épisodes inédits qui ne sont pas dans la série :)

Alors là franchement, je vois pas ce qu'il te faut de plus !

Les dialogues sont toujours aussi drôles, et c'est vraiment un plaisir de retrouver Arthur, Guenièvre, Perceval, Karadoc, Léodagan, Séli etc.

******

"Arthur tente d'expliquer à ses Chevaliers la responsabilité morale qui leur incombe.

ARTHUR  - Vous faites partie des personnes les plus chanceuses au monde, bande de nuls ! Comparés à tous ces cons-là qui passent leurs journées les pieds dans la merde et qui finissent alcooliques à quinze ans et demi, vous, vous avez un destin.

KARADOC - Nous ?

ARTHUR - Oui, vous, oui ! A qui je parle ?

PERCEVAL - Mais quel genre de destin ?

ARTHUR - Le Graal, crétins ! La Lumière Divine, la Mission Sacrée ! A ces gens-là, vous devez leur apporter la salvation ! Personne n'en a rien à foutre que vous buviez des coups avec ! Vous êtes pas dans le social, que je sache ! Alors, reprenez votre place à la Table Ronde, la vraie." (pp. 130-131)

******

Conclusion : Ce livre est donc un bon investissement (5€, c'est pas la ruine) pour emporter partout avec soi l'univers de Kaamelott et se fendre la poire en retrouvant ses personnages préférés :)

kaamelott-image.jpg

Kaamelott, Livre I, première partie - Alexandre Astier

kaamelott, Livre I, t1 Alexandre Astier, né en 1974 à Lyon, musicien de formation et également acteur, compositeur, réalisateur, monteur, scénariste, humoriste et écrivain, a rencontré un succès phénoménal dès 2005 avec Kaamelott, dont il est à la fois le créateur, le scénariste, le réalisateur et l'acteur principal.

Nombre de pages : 317 pages

Prix : 5€

******

"Parce que les dieux lui ont confié la mission sacrée de retrouver le Graal, Arthur, devenu roi incontesté de Bretagne en retirant Excalibur de la pierre, a réuni autour de la Table ronde, à Kaamelott, les plus preux chevaliers de son temps : Lancelot, Perceval, Karadoc, Bohort, Yvain, Gauvain, et d'autres. Malgré cela, la quête piétine depuis plusieurs années..."

******

Evidemment, en tant que fan de Kaamelott, je ne pouvais pas passer à côté de ces bouquins, qui reprennent les dialogues originaux de la série livre par livre.

Le principe est simple, deux livres par saison, soit un livre par chapitre (tu suis toujours ?), puisque les saisons de Kaamelott sont appelées "livres" et divisées chacune en deux "chapitres", sauf les livres V et VI. Les deux livres d'une saison sont illustrés par un "couple" emblématique : Arthur et Guenièvre pour le livre I, Perceval et Karadoc pour le livre II, Léodagan et Séli pour le livre III...

Alors, tu vas me dire, quel intérêt ? Eh bien déjà, le plaisir de retrouver le côté drôle et décalé de la série sans avoir à être devant sa TV (dans le bus, le train, au boulot ...). En plus, ce sont les dialogues originaux, ce qui veut dire qu'ils diffèrent légèrement des dialogues de la série, et c'est super de découvrir les textes de base, et donc des répliques inédites ;)

Ce tome contient également un entretien  avec Alexandre Astier, qui parle de la façon dont il a mis en place les épisodes de la série, et qui n'est pas mal non plus.

Il y a juste une chose que je n'ai pas bien comprise, pourquoi mettre une photo du livre V pour illustrer le livre I  ? Si quelqu'un peut m'éclairer... ?

******

"PERE BLAISE - Avant tout, messire Bohort désirerait soumettre un problème à l'assemblée.

ARTHUR (à Bohort) - Allez-y, Bohort.

BOHORT - Plus qu'un véritable problème, ce serait plutôt une remarque.

LEODAGAN - Je sens que ça va encore être capital...

ARTHUR - Non, beau-père, s'il vous plaît... (à Bohort) On vous écoute.

BOHORT - C'est à propos du Graal.

ARTHUR (agréablement surpris) - Du Graal ! Ah, très bien ! Pour une fois que c'est pas moi qui mets ça sur le tapis...

BOHORT - Nous sommes d'accord pour dire que depuis le début de cette Quête, nous sommes à la recherche d'un vase ou d'une coupe. N'est-ce pas ?

Quelques chevaliers acquiescent.

BOHORT - Bon. Et bien d'après mes derniers renseignements, il serait tout à fait possible que le Graal ne soit ni un vase, ni une coupe mais... un récipient !

Arthur ravale sa déception.

ARTHUR - Ca fait plaisir de voir que ça avance." (p 124)

******

Conclusion : Ce livre est donc un bon investissement (5€, c'est pas la ruine) pour emporter partout avec soi l'univers de Kaamelott et se fendre la poire en retrouvant ses personnages préférés :)

Kaamelott, Livre I, t1

Moi vivant, vous n'aurez jamais de pauses, ou comment j'ai cru devenir libraire - Leslie Plée

Moi vivant, vous n'aurez jamais de pauses - Leslie PléeLeslie Plée a 28 ans. Diplômée de l’Ecole Estienne, elle a ensuite suivi une formation de libraire et a décroché son premier emploi à Rennes dans une grande surface de produits culturels. Elle a démissionné en 2007 pour se consacrer entièrement au dessin.

Nombre de pages : 103 pages

Prix : 15,20€

******

"Comment raconter son expérience de libraire en grande surface ? Leslie Plée s'est servie de son blog et de ses dessins pour dépeindre le décor où les chefs décomplexés comparent les livres à des bouteilles de bières, où les clients ont des demandes toujours farfelues, il y a de quoi rire... jaune. Loin des clichés, elle nous offre une autre vision de la librairie, et de la culture en général. Elle évoque notamment la culture de masse, le livre devenu un produit marketing etc. Son expérience dans la grande distribution va la traumatiser et l'inspirer pour son blog."

 ******

Ce livre, qui se présente sous forme de dessins, nous raconte les aventures de Leslie, arrivant de Rennes et rêvant d'un premier boulot de libraire. Mais elle se retrouve à vendre des livres dans une grande enseigne "culturelle" qui vend les bouquins comme de la merde des objets commerciaux plus que comme des objets culturels.

On voit ainsi ses déboires avec son patron, ses collègues pas toujours géniaux et surtout les clients, avec leurs questions typiques de clients (oui, il y a des questions typiques de clients :) ), qui sont très bien mis en scène par ses dessins.

C'est un livre drôle, ou en tout cas qui fait sourire, et où l'on se reconnaît forcément à un moment ou à un autre, que ce soit dans les clients, dans les collègues ou même dans le patron (si si !).

Le seul bémol de ce livre c'est qu'il est court, trop court ! Il se lit en même pas une heure, et j'ai regretté de devoir déjà fermer la dernière page. J'aurais aimé encore plus de détails sur les demandes farfelues des clients, par exemple.

Et si tu aimes le genre de dessins de Leslie Plée, voici son blog, qui est très sympathique !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site