Frédéric Mars

Les écriveurs, Tome 1 : La cité lumineuse - Frédéric Mars

Les écriveurs, Tome 1 : La cité lumineuse - Frédéric MarsTome 1 : La cité lumineuse

Frédéric Mars est né en 1968 à Paris. Il est auteur de romans dans des genres très divers et scénariste pour la télévision. Il publie d'autres ouvrages sous diverses identités, y compris en qualité de nègre.

Nombre de pages : 339 pages

Prix : 14,95€

******

" "Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi ce cadeau ou cette place d'honneur qui vous semblaient destinés ont atterri dans les mains d'un autre que vous ? Pourquoi des obstacles de dernière minute se dressaient sur votre route alors que rien ne semblait s'opposer à votre sucès ? Pourquoi le bus que vous deviez prendre partait sans vous à quelques secondes près ? Vous invoquez le sort, la malchance, la fatalité ? Vous pensez que c'est comme ça et qu'on n'y peut rien ? Mais bientôt, dans quelques instants, vous saurez.
Ma vie et la vôtre, que vous le vouliez ou non, sont dorénavant liées à jamais... Pourquoi ça ? Oh, c'est très simple. Ça se résume même en une phrase : Votre vie, c'est moi qui l'écris !" "

******

Ce premier tome se lit d'une traite, malgré ses 350 pages ! Je l'ai lu en une soirée, sans faire de pause, tellement j'étais à fond. Pourtant, ce n'est pas tant l'histoire que la plume de l'auteur qui m'a captivée. Car en lisant ce livre, je n'ai pas pu m'empêcher de sourire (voire de rire) aux nombreuses remarques, pertinentes ou non, de Lara, l'héroïne. Déja, son nom lui même est drôle : Lara Scott, qu'on peut bien évidemment rapprocher d'une certaine Lara Croft, et à qui il est souvent fait référence dans le livre. Ensuite, sa manière de raconter son histoire. Le texte est à la première personne et surtout, Lara s'adresse au lecteur, elle lui parle, elle me parle, et j'aime beaucoup ça ! De plus, il y a beaucoup d'humour et d'ironie, c'est vraiment agréable à lire, l'écriture est fluide, c'est un régal !

Passons à l'histoire. Lara est une adolescente de quinze ans, et comme tous les ados de son âge, elle va au lycée, elle déteste les cours et elle est amoureuse du BG du lycée, Danny, un beau sportif qui, évidemment, ne sait même pas comment elle s'appelle. Pourtant, il y a certaines différences entre ces ados et des ados "normaux". Tout d'abord, ils habitent sur une île, Hometone, qui est en fait un volcan. Ce volcan rejette souvent des cendres, ce qui fait que chez eux tout est toujours gris. Même eux ne voient quasiment jamais le soleil. De plus, ils vivent coupés du monde extérieur, car leur île ne se situe sur aucune carte ; elle n'est pas visible par satellite et est sans arrêt entourée d'un brouillard épais qui dissuade d'éventuels bateaux de s'en approcher. Pourtant, ils ont accès aux même choses que nous, livres, films etc, même si certains sont censurés. Le père de Lara, George, est souvent absent, car il a une très bonne place auprès du gouvernement et voyage beaucoup (seuls les membres du gouvernement sont autorisés à quitter l'île de temps en temps). Elle vit avec ses deux demi-soeurs, Rhonda et Bethsie, et sa mère ainsi que sa belle-mère sont mortes. Bethsie est une peste et fait tout pour lui pourrir la vie,elle va d'ailleurs essayer de la tuer en la noyant, ce qui sera l'élément déclencheur de l'histoire puisque cela va Révéler Lara en tant qu'écriveur. Elle va alors découvrir un monde qu'elle ne soupçonnait pas mais qui cache bien plus de secrets qu'il n'y paraît, et dont elle va avoir du mal à accepter les règles.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Lara, qui a des remarques très pertinentes et toujours ironiques, et que je trouve assez mature pour ses quinze ans (sauf lorsqu'il s'agit de "Dannyyyyyyy" !!). Sa soeur est une peste détéstable, je n'ai vraiment pas aimé le personnage. Les autres personnages sont intéressants, notamment Will, le superviseur de Lara, qui de plus est, paraît-il, mignon à croquer ;) Il y a également Buster, un gros dur que je n'ai pas forçément apprécié (en plus il a un différend avec Will ! Et bien sûr, on ne saura pourquoi que dans le prochain tome, enfin je suppose).

Lara est une jeune fille solitaire, elle n'a pas d'amis et le garçon sur qui elle craque ne s'intéresse pas à elle. Parmi les autres écriveurs, elle va donc se sentir un peu moins seule, un peu moins différente, d'autant plus qu'ils ont une ville bien à eux, cachée sous terre, et dont seuls les écriveurs connaissent l'existence. Le pied !

J'ai cependant remarqué une chose qui m'a dérangée ; c'est la ressemblance avec Harry Potter. Pas forçément au niveau de l'histoire (il n'y a pas de magie à Hometone), mais plutôt au niveau des détails. Tout d'abord, l'île a son propre sport, dont presque tout le monde est fan, avec une balle bizarre et tout et tout (ça ne vous rappelle pas le Quidditch ?).

----- Attention spoilers -----

[Je vais devoir spoiler un peu, donc si tu ne veux pas savoir, rdv quelques lignes plus bas, directement aux extraits ;)]

Ensuite, lorsque Lara arrive dans la cité des écriveurs, les bâtiments peuvent changer de place d'un jour à l'autre, ce qui me fait penser aux escaliers de Poudlard. De même, chaque écriveur dispose de son propre stylo et c'est, comme pour les baguettes dans Harry Potter, le stylo qui est fait sur mesure pour son écriveur et qui le "choisit". Le méchant a été banni de leur société et n'a plus de nom, ce qui fait un peu penser à "celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom", et enfin, on apprend que c'est lui qui a tué la mère de Lara, et ils "s'affrontent" à la fin du tome, ce qui, définitivement, est du HP tout craché. Je rajouterais aussi qu'un personnage, Arthémus Hartopp, qui aide Lara à plusieurs reprises, m'a fortement fait penser à Dumbledore.

----- Fin des spoilers -----

******

"- Voilà, je crois que les présentations sont faites. Je m'appelle Lara Scott, j'ai quinze ans, et si tout se déroule comme l'a prévu ma soeur, enfin ma demi-soeur, bref, l'autre folle penchée sur moi, dans quelques instants je serai morte. Vous pourrez alors refermer ce livre et passer à autre chose. Nan, je plaisante. Les choses ne vont pas tout à fait se dérouler ainsi..."

******

"- Il y a deux choses que vous devez savoir à mon propos. La première - comment dire ça sans trop écorcher l'estime que j'ai de moi-même ? - c'est que je ne suis pas une grande sportive. La course, les jeux en plein air et la compétition, ça n'a jamais été mon truc. Je suis plutôt du genre qui "bouquine gentillement dans sa piaule", si vous voyez ce que je veux dire. Il n'y a aucune coupe ou aucune médaille sur les étagères de ma chambre. Exclusivement des livres. Mais ça, vous vous en doutiez déjà."

******

Conclusion : C'est un roman très bien écrit et avec une histoire intéressante, malgré quelques ressemblances avec Harry Potter et le fait qu'on voit quand même que cela s'adresse à un public "jeune". Mais j'ai quand même hâte de lire la suite, d'autant plus que ce premier tome a surtout un rôle de "plantage" de décors pour la suite ! :)


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site