Le chant d'Excalibur, tome 1 : Le réveil de Merlin - Arleston et Hübsch

  • Par jiill
  • Le 29/07/2013
  • Commentaires (4)
  • Dans BD

Le chant d'Excalibur- T1 - ArlestonChristophe Arleston (ou Scotch Arleston), de son vrai nom Christophe Pelinq, est un scénariste de bande dessinée né à Aix-en-Provence en 1963. Il a travaillé comme journaliste et homme de communication, et a commencé sa carrière d’auteur alors qu'il était encore étudiant, puis pendant son service militaire, en écrivant entre 1985 et 1989 seize dramatiques radiophoniques pour France Inter. Depuis toujours la bande dessinée est sa passion et son objectif, et il a fait ses débuts de scénariste BD pour le magazine Circus (Glénat).

Il est également l'auteur de la série Lanfeust de Troy.

Eric Hübsch est né à Toulon en 1971. En 1992, il a reçu le diplôme de la section Bandes Dessinées des Beaux-Arts d'Angoulême . Il dessine alors des logos, illustre des affiches, travaille pour des mairies, des associations, des commerçants, activité qu'il poursuit toujours aujourd'hui. En 1995, il entreprend le projet de l'album qui a vu le jour en juillet 1998 : Le Réveil de Merlin, premier tome de la série Le Chant d'Excalibur, sur un scénario de Scotch Arleston.

Avant Le Chant d'Excalibur, Éric Hübsch a participé à des ouvrages collectifs (La Bête du Gévaudan et Les Cahiers de l'Exotisme en 1991, Au fil du Nil en 1992 et les Filles du Soleil en 1998).

Nombre de pages : 47 pages

Prix : 12,90 €

******

On se souvient qu'au Vème siècle, le druide Merlin avait aidé la jeune Arthur à devenir roi d'Angleterre. Mais Merlin, victime de la fée Morgane, avait fini prisonnier au coeur d'un rocher... Plusieurs siècles plus tard, en plein moyen âge, Merlin est libéré. Les hommes de l'An Mil ne s'intéressent plus à la magie et partout les chapelles des chrétiens remplacent les antiques dolmens. Le petit peuple des fées se meurt, les dragons ont presque disparu, l'Irlande est envahie par les prêtres.
Avec l'aide de quelques pintes de bière et de la jeune Gwyned, descendante de Galahad, à qui il confie la fabuleuse épée Excalibur, Merlin va chercher à bouter la chétienté hors d'Irlande et à sauver un monde de magie et d'enchantements peu à peu détruit par les nouvelles croyances.
Aventures, humour et laïcité, une nouvelle série au scénario détonnant servi par le dessin d'un nouveau venu : Eric Hubsch.

******

Ça faisait un moment qu'une amie me conseillait de lire cette BD qu'elle décrivait comme "hyper drôle", et il y a quelques temps je l'ai trouvée en médiathèque. Eh bien je doit dire que ce n'était pas du tout exagéré ! Cette BD, qui raconte le réveil de Merlin après plusieurs siècles passés endormi dans un rocher, est vraiment extra, et je ne peux pas m'empêcher de faire une comparaison avec Kaamelott, ce n'est pas tout à fait le même humour mais il y a quand même un petit quelque chose en commun. En plus, pour une fois le héros est une héroïne, puisque il s'agit de Gwynned, la descendante d'Arthur, que Merlin doit aider dans sa quête pour ramener la magie au pays, une jeune fille au fort caractère qui nous change des filles chouineuses que l'on voit souvent dans les BD (et pour une fois elle n'est pas trop dévêtue, ça aussi c'est plutôt rare^^).

Les personnages sont tous aussi drôles les uns que les autres, notamment Merlin qui est vraiment énorme ("Il suffit que je m'absente quelques siècles et c'est le foutoir !" page 8) !

Dans ce tome, Gwynned et Merlin aident les habitants d'un village à se soulever contre l’Église et et les taxes qu'elle impose, et les font s'installer dans la forêt pour échapper aux troupes du roi (qui est d'ailleurs un gros boulet). Je ne te cache pas que ça ressemble carrément au film Robin des Bois, prince des voleurs avec Kevin Costner (sorti en 1991 et qui est juste un incontournable *-* ), mais c'est quand même très intéressant à lire et surtout j'ai hâte de connaitre la suite !

Conclusion : Un premier tome prometteur et une BD pleine d'humour, et même si l'histoire d'Arthur, Merlin et Excalibur a déjà été traitée des millions de fois, cette BD vaut quand même le coup qu'on s'y intéresse !

Scotch Arleston

Commentaires (4)

1. Johanna 20/08/2013

je t'avais dit qu'il était bien !!

2. jiill (site web) 21/08/2013

Et (pour une fois) t'as eu raison :p
Faut trop que j'emprunte la suite !!

3. Johanna 30/08/2013

heu je crois que tu as fait une faute dans ton commentaire! tu as confondu "pour une fois" avec "toujours". La différence de prononciation est maigre je te l'accorde c'est pourquoi je me permets cette remarque! :p

4. jiill (site web) 02/09/2013

Non non, ce n'est pas une faute :p

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site