BD

Le chant d'Excalibur, tome 1 : Le réveil de Merlin - Arleston et Hübsch

Le chant d'Excalibur- T1 - ArlestonChristophe Arleston (ou Scotch Arleston), de son vrai nom Christophe Pelinq, est un scénariste de bande dessinée né à Aix-en-Provence en 1963. Il a travaillé comme journaliste et homme de communication, et a commencé sa carrière d’auteur alors qu'il était encore étudiant, puis pendant son service militaire, en écrivant entre 1985 et 1989 seize dramatiques radiophoniques pour France Inter. Depuis toujours la bande dessinée est sa passion et son objectif, et il a fait ses débuts de scénariste BD pour le magazine Circus (Glénat).

Il est également l'auteur de la série Lanfeust de Troy.

Eric Hübsch est né à Toulon en 1971. En 1992, il a reçu le diplôme de la section Bandes Dessinées des Beaux-Arts d'Angoulême . Il dessine alors des logos, illustre des affiches, travaille pour des mairies, des associations, des commerçants, activité qu'il poursuit toujours aujourd'hui. En 1995, il entreprend le projet de l'album qui a vu le jour en juillet 1998 : Le Réveil de Merlin, premier tome de la série Le Chant d'Excalibur, sur un scénario de Scotch Arleston.

Avant Le Chant d'Excalibur, Éric Hübsch a participé à des ouvrages collectifs (La Bête du Gévaudan et Les Cahiers de l'Exotisme en 1991, Au fil du Nil en 1992 et les Filles du Soleil en 1998).

Nombre de pages : 47 pages

Prix : 12,90 €

******

On se souvient qu'au Vème siècle, le druide Merlin avait aidé la jeune Arthur à devenir roi d'Angleterre. Mais Merlin, victime de la fée Morgane, avait fini prisonnier au coeur d'un rocher... Plusieurs siècles plus tard, en plein moyen âge, Merlin est libéré. Les hommes de l'An Mil ne s'intéressent plus à la magie et partout les chapelles des chrétiens remplacent les antiques dolmens. Le petit peuple des fées se meurt, les dragons ont presque disparu, l'Irlande est envahie par les prêtres.
Avec l'aide de quelques pintes de bière et de la jeune Gwyned, descendante de Galahad, à qui il confie la fabuleuse épée Excalibur, Merlin va chercher à bouter la chétienté hors d'Irlande et à sauver un monde de magie et d'enchantements peu à peu détruit par les nouvelles croyances.
Aventures, humour et laïcité, une nouvelle série au scénario détonnant servi par le dessin d'un nouveau venu : Eric Hubsch.

******

Ça faisait un moment qu'une amie me conseillait de lire cette BD qu'elle décrivait comme "hyper drôle", et il y a quelques temps je l'ai trouvée en médiathèque. Eh bien je doit dire que ce n'était pas du tout exagéré ! Cette BD, qui raconte le réveil de Merlin après plusieurs siècles passés endormi dans un rocher, est vraiment extra, et je ne peux pas m'empêcher de faire une comparaison avec Kaamelott, ce n'est pas tout à fait le même humour mais il y a quand même un petit quelque chose en commun. En plus, pour une fois le héros est une héroïne, puisque il s'agit de Gwynned, la descendante d'Arthur, que Merlin doit aider dans sa quête pour ramener la magie au pays, une jeune fille au fort caractère qui nous change des filles chouineuses que l'on voit souvent dans les BD (et pour une fois elle n'est pas trop dévêtue, ça aussi c'est plutôt rare^^).

Les personnages sont tous aussi drôles les uns que les autres, notamment Merlin qui est vraiment énorme ("Il suffit que je m'absente quelques siècles et c'est le foutoir !" page 8) !

Dans ce tome, Gwynned et Merlin aident les habitants d'un village à se soulever contre l’Église et et les taxes qu'elle impose, et les font s'installer dans la forêt pour échapper aux troupes du roi (qui est d'ailleurs un gros boulet). Je ne te cache pas que ça ressemble carrément au film Robin des Bois, prince des voleurs avec Kevin Costner (sorti en 1991 et qui est juste un incontournable *-* ), mais c'est quand même très intéressant à lire et surtout j'ai hâte de connaitre la suite !

Conclusion : Un premier tome prometteur et une BD pleine d'humour, et même si l'histoire d'Arthur, Merlin et Excalibur a déjà été traitée des millions de fois, cette BD vaut quand même le coup qu'on s'y intéresse !

Le secret de la bête du gevaudan, Tome 1 - Jean-Claude Bourret

Le secret de la bête du gevaudan - JC BourretJean-Claude Bourret est journaliste et écrivain.

Julien Grycan est dessinateur de BD depuis plus de 20 ans, il a travaillé sur la série animée télévisée Tintin. Il a également été l'assistant de Gilles Chaillet sur Vasco. Il est un habitué de l'univers de Jacques Martin avec lequel il a travaillé sur des dessins de reconstitution historique.

Nombre de pages : 64 pages

Prix : 15€

******

"De 1764 à 1767 une bête féroce inconnue sema la terreur en Gévaudan, tuant ou blessant près de deux cents personnes dont de nombreux enfants. Malgré la mobilisation considérable des autorités, malgré la décision du Roi Louis XV d'envoyer ses meilleurs chasseurs de loups, la bête a sévi trois ans dans cette belle région de France, qui fut terrorisée par les ravages du monstre. On a cru l'avoir tué plusieurs fois, mais le monstre renaissait aussitôt, aggravant la terreur qu'il inspirait! Jean-Claude Bourret a enquêté pendant plus de vingt ans sur cette extraordinaire page de l'histoire de France. Il a réuni tous les documents officiels de l'époque et il est parvenu à percer le mystère de cette bête sur laquelle tant d'hypothèses ont été avancées...Une hyène dressée? Un noble dévoyé et pervers vêtu de peaux de loups? Un chien de combat revêtu d'une cuirasse? Un monstre venu d'une autre planète? Tant d'hypothèses ont été émises! Mais la vérité apparaît de façon incontestable à travers l'enquête rigoureuse menée par le journaliste, dont les arrières-arrières grands-parents, agriculteurs de la région, ont vu passer la bête... C'est ce que vous découvrirez dans les deux tomes du "Secret de la bête du Gévaudan" dessinés par Julien Grycan. Une histoire vraie extraordinaire!...et passionnante !"

******

Il y a quelques temps, j'ai commencé à m'intéresser à la légende de la bête du Gévaudan. En effet, comment ne pas être interpellé par cette histoire qui se passe au XVIIIe siècle, avec une bête mystérieuse et invincible qui a attaqué près de 200 personnes, tout ça dans une région de France qui n'existe plus ?

Du coup, je me suis acheté plusieurs livres sur le sujet, et j'ai commencé avec cette BD dont on vante les recherches de l'auteur sur le sujet.La bête

Il faut que tu saches que quand un sujet me passionne, je lis tout ce que je peux sur le sujet sur internet (Google est mon ami), jusqu'à ce que j'en ai fait le tour et que je me décide à acheter un livre qui sera plus complet. En l'occurrence, cette BD, qui m'apparaissait donc comme idéale.

Et pourtant !

Les dessins sont assez simples et je n'en suis pas spécialement fan, mais c'est avant tout une question de goût alors je ne dirais pas que c'est un défaut. Ma seule remarque concerne les filles dessinées, qui ressemblent trait pour trait à des hommes, et à chaque fois je me suis faite avoir. Heureusement que leur identité est précisée dans les phylactères (bulles) du haut qui font la narration.Extrait

Les dialogues sont assez rares et les onomatopées très présentes, bien que parfois ridicules (une petite fille se fait attaquer par la bête et s'enfuit en criant "hiiiiiiiiiii"). Je ne sais pas pour toi, mais moi ça me fait penser aux onomatopées des Tom-Tom et Nana qu'on lisait quand on était petits.

Enfin bref, passons au contenu.

Eh bien pour une BD documentée par 20 ans d'enquête, je trouve le contenu un peu pauvre. Avec mes recherches internet, qui ont duré au moins 1h, j'ai l'impression d'en avoir appris autant que l'auteur sur le sujet. Du coup, cette BD ne m'a pas apporté grand chose de plus, et c'est ce qui m'a déçue. Bien sûr, les recherches de l'auteur sont sûrement de source sûre (contrairement à ce qu'on trouve sur le net) mais quand même.

Je pense cependant que le tome 2 sera plus riche et plus complet, car l'auteur nous y révèle ce qu'il pense être la véritable identité de la bête, fruit de ses longues recherches ; je pense donc que là, ce sera vraiment intéressant, car cette partie de l'histoire a de nombreuses versions et je me demande laquelle il a choisie.

Jean-Claude BourretConclusion : Je dirais que Le secret de la bête du Gévaudan est une BD sympa pour passer le temps, mais à proscrire si on veut vraiment se documenter sur le sujet. J'attends quand même le tome 2 pour me faire une idée définitive :)

La rose écarlate - Patricia Lyfoung

La rose écarlate - Tome 1 : Je savais que je te rencontrerais - P. LyfoungUne BD de cape et d'épée dans un style manga :)

"À la mort de son père, la jeune Maud est recueillie par son grand-père qui vit à Paris. Son éducation et son comportement ne plaisent guère au vieil homme habitué à fréquenter des personnes de qualité. Mais mademoiselle n’est intéressée que par l’escrime et par les méfaits d’un bandit de grands chemins, Le Renard, un Robin des Bois local qui déleste les riches pour redistribuer aux pauvres."

 ******

 Les tomes (ceux que j'ai lus sont en italique) :

 

Je savais que je te renconterais, Tome 1

Je veux que tu m'aimes !, Tome 2

J'irais où tu iras, Tome 3

J'irai voir Venise, Tome 4

Je serais toujours avec toi, Tome 5

Je crois que je t'aime, Tome 6

Tu seras toujours à moi, Tome 7

Où es-tu ? Tome 8

 ******

Bon, on est d'accord, pour ce qui est des titres on peut difficilement faire plus gnan-gnan^^

Et pourtant, je t'assuuuure que ces BD sont bien ! Déjà, il y a une histoire d'amour (je précise au cas ou les titres ne t'auraient pas mis sur la voie..) ensuite, il y a de l'action ! Bon, on n'est pas non plus dans un film à la Bruce Willis, mais quand même, il se passe 2-3 trucs on va dire.

Les dessins sont magnifiques, on est exactement dans ce que j'aime, en lisant ça on a des couleurs plein la tête :)

L'histoire, en gros, se passe au XVII-XVIIIe siècle, c'est l'histoire d'une jeune fille, Maud, qui fait un peu figure de rebelle dans ce monde où les femmes sont censées être calmes, douces et aimer la couture, alors qu'elle est plutôt impulsive, elle aime se battre (à l'épée), elle monte à cheval comme un homme, et elle se fiche (un peu) des codes de bonne conduite.

Of course, elle va rencontrer un beau et énigmatique jeune homme, et ne va pas tarder à découvrir que c'est un genre de Robin des Bois surnommé le Renard, qui distribue aux pauvres ce qu'il donne aux riches. Forçément, Maud trouve ça génial, et comme elle trouve que sa vie à elle manque un peu de piquant, elle va décider de le rejoindre, sous le nom de la Rose Ecarlate.

Bon après, il y a moult péripéties, car il faut bien raconter quelque chose dans ces sept tomes, mais ce n'est pas désagréable à lire !

Je te les conseille donc si tu cherches un truc pas trop prise de tête, pour t'évader un peu et mettre de la couleur dans ta vie ;)


Les p'tits diables - Olivier Dutto

C'est pour les enfants, et alors ?

Une de mes BD favorites, c'est Les p'tits diables ! Alors je sais que c'est très enfantin, je crois même que c'est sorti en dessin-animé sur M6, mais c'est quand même tordant à lire !

Les p'tits diables, tome 8 - Couverture pour anti-soeursLes p'tits diables, tome 8 - Couverture anti-frères

Les tomes (ceux que j'ai lus sont en italique) :

De quelle planète tu viens ?, tome 1

C'est pas nous !, tome 2

In-fer-naux !, tome 3

Attention, frère stupide !, tome 4

Que du bonheur !, tome 5

Soeur à vendre !, tome 6

De vrais p'tits anges !, tome 7

Un frère, ça suffit, tome 8

Interdit aux soeurs !, tome 9

Comment dompter son frère, tome 10

Mon frère, c'est pas un cadeau !!!, tome 11

Frères et soeurs pour la vie !!!, tome 12

Un frère, ça sert toujours !, tome 13

Soeur a toute heure, tome 14

Le bourreau des soeurs, tome 15

Une soeur venue des ténèbres, tome 16 (2014)

La particularité du tome 8, c'est d'avoir deux couvertures : une pour les filles, une pour les garçons. Ou plutôt une pour les soeurs, et une pour les frères.

 ******

Les p'tits diables, c'est l'histoire de Nina et Tom.

Nina, c'est la grande soeur qui est une vraie peste tyrannisant sans arrêt son petit frère.

Tom, c'est le petit frère qui est persuadé que sa soeur est une alien venu conquérir la Terre (oui, sinon comment expliquer qu'elle fasse toujours ses devoirs, qu'elle aime prendre des bains et qu'elle fasse pipi assise, hein, hein ?).

Du coup, ça créée plein de scénarios autour de ça, où les deux mioches se font toujours la guerre (et tous les moyens sont bons), même s'ils savent bien s'allier lorsqu'il s'agit d'obtenir quelque chose des parents, parents qui se retrouvent bien souvent désarmés face à ces deux petites terreurs. On retrouve aussi Gripsy, le gros chat à qui les deux gamins en font voir de toutes les couleurs mais qui supporte sans broncher, et qui est tout le temps au régime. Pauvre bête.

 

J'ai conscience que ce genre de BD ne plaît pas à tout le monde, mais vraiment lis-en au moins un passage afin de te faire ta propre opinion, ça vaut le détour :)

Bonus : Voici le site internet des BD!

Bonus 2 : Une citation que je trouve tellement vraie, et qui figure dans un des tomes, c'est le papa qui dit ça je crois : "Il faut toujours remettre à demain ce qu'on peut faire aujourd'hui, parce que demain on n'aura peut-être plus à le faire." =D

 


Des bêtes ! - François Roussel

Gros plan sur les animaux !

Les quatre premiers tomes des Bêtes"Des bêtes ! a une vocation scientifique évidente, celle de représenter les animaux tels qu'ils sont en réalité. C'est-à-dire comme nous. Il ne s'agit cependant pas de faire de l'anthropomorphisme mais plutôt de considérer que ces animaux ont leurs joies, leurs peines, leurs petits tracas, leurs gros problèmes, leurs humeurs et leur humour. Les histoires mettent en scène des personnages récurrents, tels que Jean Emmanuel la fourmi inadaptée, Yannick l'ornithorynque complexé, Hervé et John, les cafards philosophiques... ainsi que les variétés les plus diverses de bêtes qui vont de l'éléphant à la coccinelle."

******

Les tomes (ceux que j'ai lus sont en italique) :

Chacun son tour, tome 1

Bzzz..., tome 2

La loi du plus fort, tome 3

La vie est belle, tome 4

Nés pour courir, tome 5

******

Cette BD est de loin une des meilleures que j'ai lue ! C'est hyper drôle, c'est vraiment bien dessiné et en plus on se reconnaît complètement dans les personnages, même si ce sont des animaux. Et surtout, ce sont des personnages récurrents auxquels on s'attache très vite. J'ai deux préférés : Jean-Emmanuel et Yannick.

Jean-Emmanuel, c'est la fourmi débile de base. Il ne comprend rien à rien et ne sait rien faire, du coup dans la fourmilière on essaie de lui donner le moins de travail possible, mais même comme ça il arrive toujours à faire des catastrophes. C'est aussi le boulet de service qui ne reconnaît pas la reine de la fourmilière quand il la croise et lui donne un coup de pied parce qu'il n'aime pas sa façon de lui parler. Il lui arrive toujours plein de trucs, mais malgré sa maladresse il est toujours plein de bonne volonté (même si il reste relativement inutile).

Yannick, c'est un ornithorynque (tu sais, ces castors avec un bec de canard !) coincé qui complexe à mort parce qu'il a une tête vraiment chelou, et va même voir un psy (un raton-laveur qui profite de ses séances avec Yannick pour roupiller^^). Pourtant, dès qu'il croise quelqu'un de moche de pas top, il va ouvertement se foutre de sa gueule^^ Il se lamente sans arrêt, et parfois on a envie de lui mettre des baffes, mais sinon il est quand même attachant :)

Le fonctionnement de la BD, c'est une page par animal, et un animal différent à chaque fois. Ca donne des petites histoires courtes (parfois il n'y a même qu'un seul dessin sur toute une page, mais quel dessin :) ) mais toujours intéressantes !

Je te le conseille vraiment, même si tu n'aimes pas les animaux, il y en a pour tous les goûts (cafards, coccinelles, fourmis, éléphants, aigles, renards des sables, rats, pingouins, etc...).

 François Roussel et ses animaux

P.S. : En plus j'ai rencontré l'auteur à un salon du livre jeunesse, il est vraiment très sympathique :) et il m'a fait une chouette dédicace !

Et son blog en bonus !


Moi vivant, vous n'aurez jamais de pauses, ou comment j'ai cru devenir libraire - Leslie Plée

Moi vivant, vous n'aurez jamais de pauses - Leslie PléeLeslie Plée a 28 ans. Diplômée de l’Ecole Estienne, elle a ensuite suivi une formation de libraire et a décroché son premier emploi à Rennes dans une grande surface de produits culturels. Elle a démissionné en 2007 pour se consacrer entièrement au dessin.

Nombre de pages : 103 pages

Prix : 15,20€

******

"Comment raconter son expérience de libraire en grande surface ? Leslie Plée s'est servie de son blog et de ses dessins pour dépeindre le décor où les chefs décomplexés comparent les livres à des bouteilles de bières, où les clients ont des demandes toujours farfelues, il y a de quoi rire... jaune. Loin des clichés, elle nous offre une autre vision de la librairie, et de la culture en général. Elle évoque notamment la culture de masse, le livre devenu un produit marketing etc. Son expérience dans la grande distribution va la traumatiser et l'inspirer pour son blog."

 ******

Ce livre, qui se présente sous forme de dessins, nous raconte les aventures de Leslie, arrivant de Rennes et rêvant d'un premier boulot de libraire. Mais elle se retrouve à vendre des livres dans une grande enseigne "culturelle" qui vend les bouquins comme de la merde des objets commerciaux plus que comme des objets culturels.

On voit ainsi ses déboires avec son patron, ses collègues pas toujours géniaux et surtout les clients, avec leurs questions typiques de clients (oui, il y a des questions typiques de clients :) ), qui sont très bien mis en scène par ses dessins.

C'est un livre drôle, ou en tout cas qui fait sourire, et où l'on se reconnaît forcément à un moment ou à un autre, que ce soit dans les clients, dans les collègues ou même dans le patron (si si !).

Le seul bémol de ce livre c'est qu'il est court, trop court ! Il se lit en même pas une heure, et j'ai regretté de devoir déjà fermer la dernière page. J'aurais aimé encore plus de détails sur les demandes farfelues des clients, par exemple.

Et si tu aimes le genre de dessins de Leslie Plée, voici son blog, qui est très sympathique !

Kaamelott - Astier & Dupré

"Si Joseph d'Arimathie a pas été trop con, vous pouvez être sûr que le Graal, c'est un bocal à anchois."

Kaamelott - Astier & DupréSynopsis (Wikipédia) :

"Directement inspirée de la série télévisée éponyme, Kaamelott décrit la vie quotidienne du roi Arthur et de ses Chevaliers de la Table ronde, incapables, pleutres ou violents. La bande dessinée permet de repousser les frontières des possibilités narratives imposées par le format télévisé. En effet, l’histoire revêt un aspect plus « heroic fantasy » que la série télévisée et permet donc au lecteur de parcourir nombre de décors extérieurs et de situations irréalisables à la télévision – comme par exemple une avalanche engloutissant le roi et ses amis dans le premier tome, L’Armée du nécromant.

La série de bande dessinée Kaamelott propose une histoire complète par tome, parallèlement à la série télévisée, avec les mêmes personnages, les mêmes comportements, mais avec cette fois une issue variable : le dénouement de L’Armée du nécromant est ainsi favorable aux personnages, le succès est enfin au rendez-vous."

******

Les tomes (ceux que j'ai lus sont en italique) :

L'Armée du nécromant, Tome 1 (feuilleter un extrait ici)

Les Sièges de transport, Tome 2 (feuilleter un extrait ici)

L'Enigme du coffre, Tome 3 (feuilleter un extrait ici)

Perceval et le dragon d'airain, Tome 4 (feuilleter un extrait ici)

Le Serpent géant du lac de l'Ombre, Tome 5 (feuilleter un extrait ici)

Le Duel des mages, Tome 6 (feuilleter un extrait ici)

Contre-Attaque en Carmélide, Tome 7

 ******

En tant que fan inconditionnelle de la série télévisée Kaamelott, je ne pouvais pas ne pas lire les BD ! Que ceux qui ne connaissent pas (ça existe ?!) ou qui ne regardent pas (ça existe aussi ?!) se rassurent, pas besoin de connaître la série pour comprendre les BD. Certes, les dessins sont faits pour que les personnages ressemblent à ceux de la série et certains passages en sont inspirés, mais ce n'est pas dérangeant, disons que c'est un petit plus pour ceux qui connaissent, une sorte de clin d'oeil aux fans :) *contente*

J'ai décidé de me lancer dans la collection de ces BD, mais pour l'instant je n'en ai que deux (édit : quatre !) (si quelqu'un passe par là et ne sait pas quoi m'acheter pou mon anniv' :p) qu'on m'a offertes justement, du coup, ne changeons pas les bonnes habitudes, je vais attendre qu'on m'offre les autres =)

En tout cas, ce que je peux te dire sur celles que j'ai lues, c'est qu'elles sont géniales ! Bon bien sûr je suis sûrement pas la plus objective pour dire ça, mais même !

Les dessins, j'avoue que je suis moyennement fan, comme je l'ai déjà dit je préfère ce qui est plus coloré, plus enfantin je sais pas, mais j'accroche pas spécialement. Pourtant faut avouer que ça se marie très bien avec l'histoire ! Pendant les dialogues je n'avais aucun mal à imaginer les personnages comme s'ils étaient devant moi, à la TV, en train de parler et tout avec leurs mimiques, leurs intonnations, leurs têtes de glands :p ...

Passons maintenant au meilleur au texte. Déjà, un texte écrit par Alexandre Astier, ça ne pouvait être que bien ! Et on voit bien que c'est lui qui a fait celui des bandes -dessinées ! On reconnaît de suite son écriture, et ses dialogues ressemblent beaucoup à ceux de la série, ce qui n'est pas pour me déplaire.

De plus, l'avantage de la BD c'est de mettre les personnages dans des situations impossibles avec la série. Par exemple, dans Le Duel des mages, les héros entreprennent un long voyage pour arriver dans un espèce de désert bizarre où a lieu le duel, ce qu'on ne voit jamais dans la série qui se passe toujours aux mêmes endroits ("Kaamelott la taverne, Kaamelott la taverne, Kaamelott la taverne, Kaamelott la taverne, Kaamelott la taverne... - Ouais au bout d'un moment ça soûle" - dialogue entre Perçeval et Karadoc, livre V il me semble), et on voit aussi des bêtes toutes chelou et tout, ce qu'on ne voit pas non plus dans la série (quand il y a une bête, les personnages la décrivent mais on ne la voit jamais^^).

Conclusion : Une super découverte, même si ça ne vaudra jamais la série, mais qui permet de se remettre dans l'univers Kaamelott et est même accessible à ceux qui ne connaissent pas. Ah, et j'ai oublié de dire que les tomes ne se suivent pas, on peut les lire dans l'ordre qu'on veut :) c'est pas magnifique ça ?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site